Direction d'entreprise

De gauche à droite: Alain Sapin, Willy Zeller, Pierre Oberson, Dominique Gachoud, Jacques Mauron, Luciano Ponti, Urban Achermann

Membres de la Direction

Dominique Gachoud, directeur général • Membre de la Direction depuis 2000 • né en 1954
Ingénieur électricien dipl. EPFL, M. Gachoud a rejoint la société en 1982. Il est entré en fonction comme directeur général le 1er juillet 2012. Il est également président de Groupe E Connect SA et de Groupe E Celsius SA (anciennement Frigaz SA), de SACAO SA et membre des Conseils d’administration de Groupe E Greenwatt SA, de Gaznat SA et d‘EOS Holding. Président de regioGrid, l’Association des distributeurs cantonaux et régionaux, il est depuis juillet 2013 vice-président de l’AES, l’Association des entreprises électriques suisses. M. Gachoud est aussi membre du Comité d’economiesuisse ainsi que des Conseils d’administration de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie et de Capital Risque Fribourg.
Urban Achermann, directeur Vente & Marketing • Membre de la Direction depuis 2009 • né en 1963
M. Achermann est chargé de garantir l’adéquation de l’offre de Groupe E avec les besoins de la clientèle. Licencié en sciences économiques et politiques, Urban Achermann a rejoint Groupe E en 2009. Il est président des conseils d’administration de Groupe E plus SA et Robert Gasser SA, vice-président de cc energie SA et membre des Conseils d’administration de Groupe E Connect SA et de Groupe E Greenwatt SA. Il représente également Groupe E au Comité stratégique de la Chambre de commerce et d’industrie Fribourg, au Comité du Groupement industriel du canton de Fribourg et au Comité de Swissolar.
Yves Bovay, directeur Ressources humaines • Membre de la Direction depuis 2001 jusqu’à fin août 2016 • né en 1960
M. Bovay a pour mission de définir la stratégie et la politique RH de l’entreprise en vue d’attirer, fidéliser et développer le capital humain. Yves Bovay a rejoint la société en 1995. Il est membre du Conseil d’administration de la Caisse de Pension Energie (CPE) et préside le Comité de direction de la Caisse de compensation et d’allocations familiales des Centrales suisses d’électricité.
Claude Gremion, directeur Conseils & Stratégie, remplaçant du directeur général
 • Membre de la Direction depuis 2008 • né en 1971
M. Gremion conseille les directions, propose et adapte la stratégie. Il dirige les unités des projets stratégiques, conseils juridiques et risques. Titulaire d’un brevet d’avocat et d’un EMBA d’HEC Paris, Claude Gremion a intégré Groupe E en 2004. Il est président des conseils d’administration de SAIDEF SA, de Groupe E Entretec SA, président du Comité de direction du CIG (Consortium de la nouvelle zone industrielle du Grand Fribourg), administrateur-délégué de ftth fr SA, membre des conseils d’administration de la Société des Forces Motrices du Châtelot SA, de netplusFR SA, de Erie Electroverre SA, de SOFRIPA SA et de L’ANTRE SA.
Jacques Mauron, directeur Distribution Energie • Membre de la Direction depuis 2012 • né en 1969
M. Mauron assure la gestion et l’exploitation du réseau électrique; l’optimisation des ressources et la sécurité de l’approvisionnement constituent ses missions premières. Il est aussi responsable de l’ingénierie, indispensable au maintien du savoir-faire des différents domaines d’activité. Ingénieur physicien EPF avec un EMBA en utilities, Jacques Mauron a intégré Groupe E en 2004. Il est administrateur de Spontis SA, d’EW Jaun Energie AG, de ftth fr SA, de Sarine Engineering SA et administrateur-délégué de Groupe E Celsius SA.
Luciano Ponti, directeur Ressources humaines • Membre de la Direction depuis le 1er septembre 2016 • né en 1960
M. Ponti a pour mission de définir la stratégie RH et d’en assurer le déploiement afin de positionner l’entreprise comme un employeur attractif et performant. L’application et le maintien des systèmes qualité & environnement et des normes de sécurité au sein de l’entreprise, ainsi que les relations avec les partenaires sociaux, font partie intégrante de ses missions. Luciano Ponti est diplômé en économie d’entreprise de l’Université de Saint-Gall.
Alain Sapin, directeur Energie • Membre de la Direction depuis 2002 • né en 1966
M. Sapin est responsable de l’approvisionnement en électricité, des centrales de production et de la conduite des infrastructures de production et de distribution. Ingénieur électricien EPFL, Docteur ès sciences techniques, Alain Sapin est entré chez Groupe E en 2001. Il est président de Groupe E Greenwatt SA et de Sainte-Anne Energie SA, vice-président des Forces Motrices Hongrin-Léman SA, administrateur-délégué de la Société des Forces Motrices du Châtelot SA et membre des conseils d’administration de SAIDEF SA, de GKW SA et d’Electra-Massa SA.
Willy Zeller, directeur Finances • Membre de la Direction depuis 2009 • né en 1965
M. Zeller garantit le financement des activités et la gestion du patrimoine financier tout en apportant conseils et capacités d’analyse dans les décisions de portée stratégique. Diplômé en économie d’entreprise de l’Université de Saint-Gall, Willy Zeller a intégré Groupe E en 2009. Il est administrateur de Groupe E Connect SA, Groupe E Greenwatt SA, CISEL Informatique  SA, Vuilliomenet Electricité SA et de GKW SA.

Composition de la Direction

MM. Yves Bovay et Claude Gremion ont quitté Groupe E, respectivement au 30 septembre et 31 décembre 2016. M. Pierre Oberson a rejoint Groupe E le 1er février 2017 en qualité de secrétaire général.

Rémunération de la Direction

Le total des rémunérations octroyées pour l’année 2016 aux membres de la Direction se monte à CHF 3’033’969.-. Les 50% des indemnités provenant de mandats de représentation de Groupe E auprès de sociétés tierces sont versés à la société.

Gestion des risques

Les incertitudes font partie intégrante de la vie de toute entreprise. Sources de risques, elles sont susceptibles de détruire de la valeur; elles peuvent cependant constituer des opportunités qu’il convient alors de saisir en vue de créer de la valeur.

Convaincu de la nécessité d’une gestion adéquate des risques, le groupe s’emploie à identifier, évaluer et traiter ceux qui sont inhérents à sa stratégie et à ses activités opérationnelles, afin de les maintenir dans les zones de tolérance définies.

Organisation

Le Conseil d’administration fixe la politique de gestion des risques en s’inspirant des valeurs du groupe.

Le Comité de contrôle s’assure périodiquement que les principaux risques sont correctement identifiés, gérés et portés à sa connaissance, puis formule, à l’intention du Conseil d’administration, un préavis sur le fonctionnement du processus de gestion des risques.

Les risques opérationnels sont gérés par les différentes directions, alors que le Secrétariat général assume la responsabilité de la gestion des risques stratégiques et procède à l’agrégation des risques opérationnels au niveau du groupe ainsi qu’à l’élaboration de la cartographie des risques significatifs.

Les risques liés aux portefeuilles énergétiques sont suivis quotidiennement par le risk manager énergie et font, trimestriellement, l’objet d’un rapport au Comité de coordination énergie et d’une synthèse au Conseil d’administration.

Typologie des risques

Le processus de gestion recouvre les risques de nature purement financière, comme l’évolution des volumes et des prix de l’énergie, des taux de change ou des taux d’intérêt, ainsi que la qualité des contreparties (clients et fournisseurs). Il concerne également les risques dépendant d’événements affectant aussi bien la sécurité des personnes et des biens que la conformité légale (avec une attention particulière portée à l’évolution des dispositions régissant le marché régulé), la qualité des biens et services, les technologies de l’information et des communications, le fonctionnement des processus en général.

Méthode de gestion

La stratégie d’approvisionnement de Groupe E tient compte des contraintes régulatoires applicables tant aux clients au bénéfice de l’approvisionnement de base qu’à ceux ayant opté pour des produits basés sur les prix du marché.

Les transactions découlant de la mise en œuvre de cette stratégie sont regroupées en plusieurs portefeuilles énergétiques dont les risques sont évalués à l’aide de la méthode VaR (value at risk) et comparés à des limites définies dans notre politique de risques.

La gestion des autres risques se traduit par la mise en œuvre de mesures visant à réduire la probabilité de leur occurrence ou leur impact potentiel.

Le respect des limites ainsi que la mise en œuvre des mesures de mitigation des risques (atténuation d’effets) font l’objet d’un suivi régulier.

> Lire la suite