RAPPORT DE GESTION 2017

Gestion des risques

GESTION DES RISQUES

Une gestion systématique des risques contribue à la mise à disposition d’une information de qualité nécessaire au pilotage du groupe.

GESTION DES RISQUES

Au travers de ses activités, toute entreprise s’expose à des incertitudes qui peuvent compromettre son développement voire son existence.

Convaincus de l’importance de ces enjeux, Groupe E et les sociétés du groupe s’appuient sur une méthodologie rigoureuse pour identifier, évaluer et traiter ces risques. Cette approche est appliquée dès le choix des options stratégiques jusque dans l’accomplissement journalier des activités opérationnelles.

ORGANISATION

Le Conseil d’administration fixe la politique de gestion des risques en s’inspirant des valeurs du groupe.

Le Comité d’audit et des risques s’assure périodiquement que les principaux risques sont correctement identifiés, gérés et portés à sa connaissance puis formule, à l’attention du Conseil d’administration, un préavis sur le fonctionnement du processus de gestion des risques.

Les risques opérationnels sont gérés par les différents domaines d’activité stratégique, alors que le Secrétariat général, qui assume la responsabilité de la gestion des risques stratégiques, procède à l’agrégation des risques opérationnels au niveau du groupe ainsi qu’à l’élaboration de la cartographie des risques significatifs.

Les risques liés aux portefeuilles énergétiques sont suivis quotidiennement par le risk manager énergie et font, trimestriellement, l’objet d’un rapport au Comité des risques énergie et d’une synthèse au Conseil d’administration.

MÉTHODE DE GESTION

Les transactions découlant de la mise en œuvre de la stratégie d’approvisionnement du groupe en matière d’énergies sont regroupées en plusieurs portefeuilles énergétiques dont les risques sont évalués à l’aide de la méthode VaR (value at risk) et comparés à des limites définies par notre politique de risques.

La gestion des autres risques se traduit par la mise en œuvre de mesures visant à réduire la probabilité de leur occurrence ou leur impact potentiel.

Le respect des limites ainsi que la mise en œuvre des me- sures de mitigation des risques (atténuation d’effets) font l’objet d’un suivi régulier.