RAPPORT DE GESTION 2017

Production & distribution d’électricité

VALORISATION DE L’ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

Groupe E a mené ses activités de production et de distribution d’électricité en profilant son action selon deux axes de développement : la numérisation progressive de ses activités, d’une part, et le développement des opérations servant à l’équilibrage du réseau électrique, d’autre part.

PRODUCTION D’ÉLECTRICITÉ EN HAUSSE

En 2017, la production totale de Groupe E pour l’année 2017 a atteint 1’329 GWh, soit une augmentation de 5,8 % par rapport à 2016. Sur ce total, 22 % (296 GWh) de la production sont des services-systèmes au bénéfice des régulateurs suisses et européens.

Les effets dus à une hydraulicité plus faible que l’année précédente ont été compensés par l’augmentation du droit de Groupe E à l’énergie produite par les Forces Motrices de Conches (GKW) (96 % en 2017 contre 71 % jusqu’alors). Une partie de l’énergie produite a contribué à l’équilibrage des réseaux électriques allemand, autrichien et suisse. Groupe E participe ainsi au bon fonctionnement du réseau de transport suisse et européen et à la sécurité d’approvisionnement.

La part d’électricité issue des nouvelles énergies renouvelables poursuit sa progression : elle atteint 2,6 % de la production électrique de Groupe E destinée au marché. Ainsi, les installations de Groupe E Greenwatt et des autoproducteurs ont fourni l’an dernier 27 GWh, soit 2,2 % de plus qu’en 2016.

Le parc éolien de Grandes-Chapelles, en France, a produit près de 27 GWh. Dans le courant de l’année, l’évolution de la réglementation a abouti à la suppression de la limitation de puissance imposée par éolienne. Cette modification permettra des gains importants dans l’exploitation future du site.

Enfin, le volume total d’énergie électrique négocié par Groupe E en 2017 sur les marchés de gros suisse et européen s’est élevé à 8’216 GWh, les achats représentant 4’658 GWh et les ventes 3’558 GWh.

Ouvrages hydrauliques valorisés. Groupe E gère un parc de seize centrales hydroélectriques, dont dix en mains propres. Le groupe produit ainsi en moyenne plus de 40 % de l’énergie qu’il distribue à ses clients. Au cours de l’exercice écoulé, il a poursuivi l’informatisation de ses activités liées à la production d’électricité et la valorisation de son parc d’ouvrages, afin de mieux relever les défis liés à la production décentralisée.

Groupe E a débuté des travaux à la centrale de Montbovon, afin d’augmenter de 3 % son rendement. La fin des travaux est prévue courant 2018. Les Forces Motrices de Conches (GKW), dont Groupe E est partenaire à 96 %, ont quant à elles entrepris des travaux de renouvellement conséquent à la centrale hydroélectrique de Neubrigg.

La part d’électricité issue des nouvelles énergies renouvelables poursuit sa progression.

Production thermique à la hausse. Quatre ouvrages en mains propres ou partiellement propriété de Groupe E produisent de l’électricité à partir de sources d’énergie thermique. C’est le cas de la centrale à gaz à cycle combiné de Cornaux, qui poursuit avec succès ses activités de réglage au service de Swissgrid. Celle de Timelkam, en Autriche, a été fortement engagée à la demande des gestionnaires de réseau de transport allemand et autrichien. La part de production de Groupe E a atteint 285 GWh (+74 %). Enfin, les usines d’incinération et de traitement des boues de SAIDEF à Posieux ont fourni à Groupe E 55 GWh d’électricité, dans la moyenne des années précédentes.

Une offre inscrite dans la durabilité. Depuis le 1er janvier 2017, en adéquation avec son engagement en faveur des énergies produites localement et dans le respect de l’environnement, Groupe E propose par défaut à ses clients particuliers et PME une offre d’électricité 100 % renouvelable appelée PLUS. L’offre a rencontré un taux d’adhésion des plus réjouissants.

En parallèle, Groupe E a mis en ligne un nouvel espace destiné aux clients entreprises. Moderne et conviviale, la plateforme propose notamment un suivi de la consommation en temps réel, ainsi que la définition d’un seuil d’alerte permettant la gestion optimale de la consommation. L’offre complète l’espace déjà disponible destiné aux particuliers.

Les ventes totales d’électricité aux clients finaux et aux partenaires revendeurs-distributeurs se situent à 2’451 GWh (2’478 GWh en 2016). Cette légère baisse est due aux conditions météorologiques plus clémentes.

Hausse des prix de l’énergie. Les opérations de négoce d’énergie électrique sont réalisées sur le marché de gros en Allemagne et en Suisse. Sur le marché Spot en Suisse, les prix ont été plus élevés que les années passées lors des mois de janvier et février, en raison d’une hydrologie et de précipitations faibles et, surtout, de la fermeture temporaire de centrales nucléaires en France. La fin de l’année fut comparable à 2016, avec une légère tendance haussière des prix. Sur les marchés à terme, les prix étaient aussi orientés à la hausse depuis le printemps 2017, soutenus par l’augmentation des prix du charbon, du CO2 et du pétrole.

Groupe E poursuit l’adaptation de son réseau électrique a n de garantir un approvisionnement en électricité able et durable.

VERS LE RÉSEAU ÉLECTRIQUE DE DEMAIN

A l’instar de l’évolution de la production électrique, les activités d’acheminement de l’électricité connaissent eux aussi leur propre mutation. L’accélération de la production décentralisée pose de nouveaux défis aux énergéticiens.

Conscient de cet enjeu, Groupe E poursuit l’adaptation de son réseau électrique afin de garantir un approvisionnement en électricité fiable et durable. Ainsi, plusieurs installations électriques ont subi des travaux courant 2017.

Parmi les opérations majeures, des travaux de rénovation ont débuté sur le poste d’Estavayer-le-Lac, dont l’installation de trois nouveaux transformateurs 60/18 kV nécessitant d’importants moyens logistiques. Le projet, qui comprend également la construction d’un nouveau bâtiment et le remplacement des cellules haute et moyenne tension, s’achèvera au printemps 2019.

Groupe E a également exploité les infrastructures du viaduc de la Gruyère pour intégrer un tronçon de la ligne aérienne 60 kV Botterens – Romont/Monteynan dans la galerie d’entretien située sous l’ouvrage. Enfin, la capacité de transformation du poste de Monteynan, à la centrale de Hauterive, a été doublée. L’opération a demandé le remplacement de l’appareillage 60kV et des 17 disjoncteurs a n de répondre aux nouvelles contraintes de courant.

En outre, Groupe E a procédé à une mise à jour de son centre de conduite pour pallier l’obsolescence de certains composants et améliorer la qualité de la surveillance de son réseau électrique. Le tracé des lignes s’anime automatiquement sur fond de cartes géographiques en fonction de la situation du réseau. A la suite d’une perturbation, une liste contenant tous les clients non alimentés est mise directement à disposition.

Assainissement de l’éclairage public terminé. Afin d’améliorer l’efficience de l’éclairage public, Groupe E a initié dès 2011 un programme ayant pour objectif de soutenir les communes dans l’assainissement de leur éclairage des voies publiques. Ce programme consistait en un soutien financier de l’ordre de CHF 8 millions et en l’apport de conseils en matière technique. Dès 2016, après une campagne de remplacement des lampes à vapeur de mercure, ce programme a porté plus spécifiquement sur le remplacement de luminaires sodium d’une puissance supérieure ou égale à 150 W. Quelque 80 communes des cantons de Fribourg, Vaud et Neuchâtel en ont profité pour assainir leurs installations. Ainsi, plus de 2’000 luminaires ont été remplacés par de nouvelles sources lumineuses performantes dernière génération, permettant de réduire de 50 % la consommation d’électricité. Ce programme s’est terminé à la n 2017; quelques projets isolés seront réalisés jusqu’en 2019.

Ingénierie. Les compétences de Groupe E en ingénierie ont permis de remplir plusieurs mandats dans les domaines de l’hydraulique, des lignes et des postes électriques. Ils ont été menés en Suisse principalement, ainsi qu’en Europe et en Afrique.

Les collaborations avec les autres sociétés du groupe se sont renforcées durant l’année écoulée, notamment dans l’analyse des réseaux de communication existants et des besoins liés aux technologies Smart meter et Smart grid, et encore pour la mise à jour du centre de conduite de Groupe E.

PRODUIRE DE L’ÉLECTRICITÉ PAR TOUS LES TEMPS

Chaque construction concourant au Solar Decathlon doit pouvoir fonctionner avec sa propre électricité.

Ainsi, le NeighborHub est muni d’une trentaine de panneaux solaires parmi les plus performants disponibles sur le marché pour alimenter ses équipements.

Choisir le meilleur produit relève toutefois de la gageure. Raison pour laquelle l’équipage suisse a sollicité Groupe E : « Le projet a beaucoup évolué depuis ses débuts, explique Peter Cuony, responsable solutions Smart Grid chez Groupe E. Nous avons dû être flexibles afin d’orienter les étudiants en permanence vers la meilleure solution. »

Au final, le NeighborHub a fait le pari de disposer des panneaux photovoltaïques en façade inclinables. Il était le seul à faire usage de ce système. Un choix payant qui a permis au pavillon suisse de produire de l’électricité alors que d’autres concurrents voyaient leurs installations en toiture recouvertes par la neige tombée sur Denver.