RAPPORT DE GESTION 2017

Responsabilité sociétale et engagement

LA DURABILITÉ AU CENTRE DE CHAQUE ACTION

Répondre aux défis de demain, c’est penser et agir de façon responsable dès aujourd’hui. Groupe E fait sienne cette devise en soutenant les initiatives qui profitent à tous dans les domaines de l’environnement, de la communication clients, du soutien à la vie associative, dans la gestion des ressources humaines et dans la formation de ses apprentis.

EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE EN DIMINUTION

Année après année, Groupe E poursuit activement ses efforts afin de minimiser l’impact environnemental de ses propres activités. Des actions qui portent leurs fruits, comme l’atteste la baisse de 4 % des émissions de CO2 générées par l’entreprise; elles s’établissent désormais à 3’235 tCO2 eq sur l’année. Cette démarche, qui correspond pleinement à l’une des valeurs fortes de l’entreprise, la durabilité s’inscrit dans le cadre des exigences d’ISO14001:2015.

Durant l’année 2017, l’entreprise a également mené une analyse approfondie permettant d’identifier les mesures à prendre à moyen terme pour qu’elle adapte au mieux ses pratiques en matière de développement durable. Sept domaines, dont certains à forte composante environnementale comme la mobilité, le recyclage et l’économie circulaire, la réduction d l’utilisation des gaz à effet de serre, l’intensification du reporting environnemental et de la transparence ont été jugés prioritaires et feront l’objet d’un plan d’action déployé dès 2018.

Année après année, Groupe E poursuit activement ses efforts afin de minimiser l’impact environnemental de ses propres activités.

PRÉSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT

Groupe E poursuit les études d’assainissement de ses ouvrages hydrauliques, conformément à la loi fédérale sur la protection des eaux (LEaux2011). 

C’est par exemple le cas pour la centrale hydroélectrique de Schiffenen, dont l’impact des éclusées vise à être réduit par des mesures adéquates, et le barrage de la Maigrauge, à Fribourg, où Groupe E étudie le comportement des poissons pour pouvoir améliorer la dévalaison. La morphologie des cours d’eau retient également l’attention des spécialistes environnementaux, notamment du comité Naturemade Star de la Maigrauge, qui a initié un projet dans la Sarine et en financera la part non-subventionnée. Le projet du Châtelot porte actuellement sur la réalisation de travaux dans le Doubs.

Toujours dans le Doubs, un nouveau règlement d’eau a été signé en octobre 2017 par la Suisse et la France pour les ouvrages hydroélectriques du Châtelot, du Refrain et de La Goule. Les experts de Groupe E se sont investis, sur mandat de la Société des Forces Motrices du Châtelot, afin de trouver des solutions en vue d’améliorer les conditions piscicoles de ce cours d’eau, tout en préservant le plus possible les capacités de production énergétique. Ce règlement est le fruit d’un important programme lancé en 2012 par les autorités afin de développer de nouveaux modes de gestion communs aux trois ouvrages.

Au printemps 2017, plusieurs milliers d’ablettes ont été retrouvées mortes dans le lit de la Sarine. D’entente avec le Service des Forêts et de la Faune, Groupe E a aussitôt limité le turbinage à la centrale de l’Oelberg. Un banc de gravier a été réaménagé en octobre afin de créer deux canaux d’évacuation, par lesquels les poissons peuvent rejoindre le lit de la rivière lorsque le débit baisse en-dessous de 15 m3/s. Les activités en lien avec l’acheminement de l’électricité nécessitent elles aussi un suivi environnemental. Ainsi, un projet de réintroduction des balbuzards est en cours dans la région de Bellechasse. Afin d’éviter qu’ils ne se blessent, Groupe E a sécurisé des pylônes à haute tension dans le périmètre de réintroduction de ces oiseaux.

A voir sur groupe-e.ch: Du gravier pour revitaliser la Sarine

LA DIGITALISATION AU SERVICE DES CLIENTS

Groupe E attache un soin tout particulier à la relation qu’il entretient avec sa clientèle, en étant à l’écoute de ses besoins, en lui fournissant les prestations les plus adaptées et de ce fait en lui simplifiant la vie.

Afin d’améliorer la présentation de ses produits et services et de ré- pondre précisément aux besoins de ses clients, Groupe E a intégralement revu son site internet. Dans le même temps, le lancement du E-Shop, un magasin en ligne riche de 600 articles, permet de commander en quelques clics toute la gamme d’électroménager et différents services. Cette nouvelle prestation complète l’offre des points de vente de Groupe E plus. 

Afin de poursuivre l’amélioration de la qualité de ses services, Groupe E réalise régulièrement des enquêtes pour mesurer la satisfaction de sa clientèle. En 2017, il s’est adressé aux grandes entreprises et collectivités publiques. L’indicateur le plus important est la propension des clients à recommander l’entreprise. Celui-ci atteint un niveau extrêmement réjouissant.

A retrouver en ligne : E-shop

SOUTIEN À LA VIE LOCALE

Groupe E a poursuivi son engagement dans les domaines du sport, de la culture, des loisirs et des activités sociales. 2017 a été marqué par le succès du Swiss Living Challenge, l’équipe composée d’étudiants de diverses hautes écoles suisses ayant remporté le Solar Decathlon. Sponsor Diamond, Groupe E a conseillé les étudiants de la phase de conception à la réalisation du projet.

Groupe E a par ailleurs poursuivi son soutien dans le domaine de la culture, notamment en faveur du Montreux Jazz Festival, de l’opéra de Fribourg et de Rock Oz’Arènes, à Avenches. Dans le domaine sportif, Groupe E reste fidèle au HC Fribourg-Gottéron, Fribourg Olympic, Neuchâtel Xamax FCS, Union Neuchâtel, ou encore le Groupe E Tour. Avec 4 Piliers de l’économie fribourgeoise, Groupe E a également soutenu les aérostiers de Fribourg Freiburg Challenge, qui ont participé à la Coupe aéronautique Gordon Bennett 2017.

Dans le domaine de la formation et la culture, Groupe E a été séduit par le projet du chanteur fribourgeois Gustav, qui a lancé la Gustav Académie, une formation réunissant 20 jeunes musiciens des deux régions linguistiques du canton de Fribourg. Groupe E lui apporte son soutien, avec notamment la mise à disposition d’un bâtiment en Basse-Ville de Fribourg.

Le RoadLab, le bus didactique de Groupe E, a poursuivi son activité éducative auprès des élèves du 3e cycle de l’école obligatoire dans les cantons de Fribourg, Neuchâtel et Vaud en 2017. Un nouveau concept permet de poursuivre en 2018 le travail didactique tout en renouvelant la formule.

Sur notre blog : Quand la musique crée des liens

EMPLOYEUR EXEMPLAIRE

Fin 2017, Groupe E et les sociétés du groupe (Groupe E Celsius, Groupe E Connect, Groupe E Entretec, Groupe E Greenwatt et Groupe E plus) comptaient 1’546 collaborateurs, actifs dans les cantons de Fribourg, Neuchâtel, Vaud, Genève et du Valais. C’est 2 % de plus qu’il y a un an. Au sein de son périmètre de consolidation, le groupe employait quelque 1’850 collaborateurs. 

Conscient que ses employés constituent sa principale richesse, Groupe E favorise leur évolution professionnelle et leur développement personnel. Dans un secteur en mutation, les cadres sont formés au Lean Management, afin de renforcer la compétitivité de l’entreprise et la satisfaction des clients. Certains domaines d’activité ont d’ores et déjà appliqué cette méthode avec succès.

Toujours dans un souci d’efficacité, Groupe E adapte progressivement sa structure interne en mutualisant ses fonctions de support, comme le marketing, les finances ou les ressources humaines, tout en soutenant les collaborateurs concernés par des mesures d’accompagnement.

Les Ressources humaines tirent aussi profit de la digitalisation. Elles ont mis en place un outil informatique d’avant-garde (Système d’Informations Ressources Humaines ou SIRH) accessible à la fois aux RH, aux cadres et aux collaborateurs. Ce logiciel permet de réduire les charges administratives. De plus, Groupe E Connect, dans un souci de développement durable, a renoncé à l’envoi de la feuille de salaire par courrier, en la mettant directement sur le système qui est accessible depuis le domicile.

Groupe E recherche les forces vives à même de contribuer au succès de l’entreprise. Avec le lancement de son nouveau site internet, le groupe dispose désormais d’une vitrine présentant tous les postes ouverts, reflétant la diversité des métiers, ainsi que les possibilités de se former. Les postulants peuvent y déposer leur candidature en ligne.

Entreprises formatrices, Groupe E et les sociétés du groupe ont engagé 57 nouveaux apprentis en 2017 dans 10 métiers différents. Cela porte à 176 le nombre d’apprentis en activité, soit 7 apprentis de plus que l’année précédente. Afin de valoriser le travail des apprentis formés chez Groupe E Connect et de leurs formateurs, trois prix nouvellement créés ont récompensé ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats.

SOUTENIR LA FORMATION

Le NeighborHub, grand vainqueur du Solar Decathlon, est un prototype qui fait la fierté de Groupe E.

Dès le début de l’aventure, l’entreprise a soutenu l’équipe suisse en faisant partie de ses sponsors principaux et apportant, grâce à ses spécialistes, conseils et expertises auprès des étudiants. Une contribution concrète à la formation, à laquelle Groupe E tient particulièrement. Le Solar Decathlon a constitué en effet une formidable opportunité permettant aux étudiants d’acquérir une expérience pratique hors du commun, favorisant la promotion de l’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique et apportant une réponse innovante au défi énergétique.

Les sociétés du groupe ont ainsi fourni une aide précieuse dans les domaines de l’efficacité énergétique, du chauffage, de la ventilation ou en- core des raccordements électriques. Groupe E plus s’est consacré à l’électroménager, en mettant l’accent sur la qualité et l’efficience des appareils sélectionnés. Et Groupe E Connect, dans le cadre de la structure de formation Connect Academy, a intégré au projet deux apprentis, un automaticien et un installeur-électricien, qui ont prêté main forte à la construction du NeighborHub. « Cela constitue à la fois une bonne expérience et une préparation pour mes examens finaux », souligne Milan Milenkovic, apprenti automaticien.

Le Neighborhub a ainsi favorisé l’échange de savoir entre étudiants, experts en énergie et apprentis. Avec à la clef une formidable victoire pour l’équipe suisse.

Vidéo : Des apprentis au cœur du Swiss Living Challenge